• - Décrire -

     

     

    Je vais vous parler d'un sujet qui me tiens à coeur car c'est une chose que j'affectionne particulièrement : les descriptions !

    Je trouve dommage que de nombreux auteurs les utilisent à peine car elles permettent de guider le lecteur dans sa quête d'imagination des lieux et des persos. J'adore décrire et si je m'écoutais je ferai deux pages de descriptions par chapitres x)

    Mais trop de description tue la description ! Il faut savoir la doser, la jauger, la rationner ! Alternez et mélangeaient les trois éléments principaux d'un récit : actions, dialogues, descriptions.

     

    A quoi peut servir la description ?

    - De donner une dimension réelle à votre univers, comme si on pouvait le toucher du bout des doigts, s'y retrouver d'une manière où d'une autre.

    - Instaurer une ambiance. Que ce soit d'horreur, d'émotions, de tranquillité, d'osmose,...

    - C'est un moment où action et dialogues sont mis de côté et où le lecteur se retrouve en tête à tête avec le personnage, permettant de créer des liens. On peut donc aisément y approfondir un personnage.

    - Donner un point de vue subjectif de l'endroit. Ce qui rejoint le point précédent, on approfondit le personnage en lui donnant des goûts, des impressions.

    - On peut y expliquer toutes sortes de choses, créer un passé aux lieux (passé pouvant être en commun avec le perso), une histoire, le rendre plus concret.

    Par exemple : votre perso s’assoit dos à un arbre dans une vaste prairie. (moment de calme). Il décrit les lieux, donnant son avis sur la forme d'un arbre, le vol d'un oiseau (approfondissement du personnage). Il se souvient ensuite du jour où il était venu jouer ici avec son amie d'enfance. (passé du lieux/persos).

    Mise en contexte :

    Lia soupira et se laissa tomber près d'un vieil arbre. Haletante, la jeune fille passa sa main sur son front pour y essuyer la sueur qui y coulait abondamment. Epuisée, elle contempla le ciel, laissant ses mains courir dans l'herbe haute et verte. Les cieux d'un bleu lumineux lui firent plisser les yeux. Aucun nuage à l'horizon. Lia bailla et s'étira. La chaleur la rendait toujours paresseuse.

    Afin de ne pas s'endormir, elle contempla les alentours. L'étendue verte était vaste, s'étirant autour d'un seul arbre à l'écorce usée. Les hautes herbes n'étaient pas encore jaunies par l'astre diurne, rendant l'endroit encore plus magnifique. De pars et d'autres, des marguerites apportaient de la couleur.

    Si beaucoup de personnes n'appréciaient guère ces fleurs jugées trop banales et envahissantes, Lia les adoraient. Pour la jeune fille, la simplicité n'était pas un mal, aussi l'uniformité du végétal lui plaisait. Mais c'était surtout par nostalgie que les marguerites avaient réussies à trouver une place dans son coeur. Lorsqu'elle était petite, elle se souvient être venue ici maintes fois pour aider sa mère à en cueillir. Cette dernière en accrochait partout dans la maison, au grand désespoir du père.

    << Ces fleurs apportent de la gaieté dans ce logis ! soutenait la maman.

    - Mais un bouquet suffit pour cela ! Pas besoin de recouvrir les murs de marguerites ! >> répliquait le père.

    Un mouvement vif attira l'attention de Lia, la tirant brusquement de ses pensées : Un renard au pelage roux scintillant comme du feu s'approchait.

    Bref je vais arrêter là sinon on est partit pour des heures x))

     

    Maintenant, comment bien décrire ?

    - Et bien il faut se servir de tout ! Goût, odorat, toucher ressenti, vue, ouïe, ...  Bien sur, pas besoin de faire cela pour chaque élément mais un peu de chaque sens par ci par là ne fera que l'améliorer !

    - Donner un ordre ! Ne décrivez pas les yeux pour ensuite passer aux chevilles ! Décrivez comme si vous regardiez vous même la personne, laissez le lecteur suivre votre regard. Partez du haut vers le bas, du bas vers le haut, de la gauche vers la droite, de l'intérieur vers l'extérieur,... bref vous avez compris.

    - Faites des métaphores. Bon n'en faites pas des tonnes,  glissez en une de temps en temps ! Attention aux anachronismes ! N'oubliez pas de vous placez dans votre registre d'univers et veillez à ne pas mélanger cet univers avec le notre.

    - N'hésitez pas à chercher des mots, notamment par les couleurs ou les formes. Faites tout de même attention à ne pas dériver de votre vocabulaire initiale et à ne pas utiliser de mots trop compliqués/peu connus. Le but n'est pas de larguer le lecteur ! En revanche, vous pouvez tourner le texte de façon à faire apprendre ce mot au lecteur, mais pour cela assurez vous qu'il trouve la définition de ce mot dans les lignes qui suivent ou précèdent sa mention. Rien de pire pour un lecteur que de devoir quitter la lecture, le cocon d'imagination qui s'est formé pour aller chercher une définition !

    - Ne faites pas de trop gros pavés de descriptions, il faut la doser. Personnellement j'ai une fâcheuse tendance à vouloir lire plus vite que je ne lis, et donc lorsque je vois de la description je la survole juste du regard. Lorsque c'est une petite description ça va mais un gros pavé me décourage et je lis un mot sur trois jusqu'au prochain dialogue. Le pire c'est que je fais ça alors que j'adore la description x) Heureusement, lorsque je relis les livres une deuxième fois je prend plus mon temps car je sais déjà ce qu'il se passe ensuite, mais lorsque je découvrir un récit et que je plonge dedans je veux tout de suite en savoir plus tout de suite et donc je saute des étapes x) Ce n'est pas rare que je lise, saute un peu des mots et en arrivant à une ligne de dialogue je me dis : whaaat ? De quoi il parle là ? Ou en relisant je me dis : tiens ça ça y été pas avant... Si si... tu as juste tout loupé ! x) Le pire c'est que je la saute alors que j'adore écrire des pavés de descriptions x)

    Tout ça pour voir dire que je ne dois pas être la seule (et si je suis la seule je m'en fous vous le ferez quand même car je suis une princesse ! x) donc sachez doser la description et isolez au mieux les éléments importants ne les paumez pas au milieu d'un océan de mots qu'on survolera juste.

    - Vous pouvez aussi mélangez actions, dialogues et descriptions ! (Les adjectifs sont nos amis ! ♫) Par exemple :

    "Lia plongea ses yeux ambrés dans celles du renard, lui lançant un défi silencieux. L'animal ne broncha pas, ses babines humides tremblant tandis qu'il grognait tout bas. La jeune fille attrapa rapidement ses longs cheveux châtains, s'empressa de faire une couette haute  et saisit sa besace. Ainsi, si la bête faisait le moindre geste d'agressivité il ne pourrait pas la tirer par les cheveux et elle s'enfuirait sans rien laisser derrière. "

    - Enfin laissez tout de même place à l'imagination du lecteur, inutile de lui fournir une carte précise au millimètre du lieu ! Vous pouvez donc jouer sur certaines notions approximatives : une prairie, un vieil arbre, ...

     

     

    Bref voici quelques petits conseils, si vous en voyez d'autres ou voulez complétez n'hésitez surtout pas ! C'est un ordre !

    Cet article sors donc un peu en avance pour me faire pardonner du retard de la semaine dernière :3 Il y aura peut être un autre article mercredi si j'ai le courage d'en faire un :3

    Aussi, n'hésitez pas à me proposer des sujets que vous voudriez que j'aborde ^^

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :